Blog & Stories

L’e-commerce j’y vais, j’y vais pas ?

Date de publication

3 décembre 2012

Tags

Vous n’avez pas pu assister à la soirée du 29 novembre dernier ?

Pas de problème, voici un résumé de cette soirée destinée aux porteurs de projet qui souhaitaient répondre à cette question :
E-Commerce j’y vais j’y vais pas”

 

 

5 intervenants se sont prêtés au format de la table ronde.

Des e-commerçants aux parcours variés :

Sandra Bertin, fondatrice de Naturellement Déco, site de vente en ligne crée en 2009 et revendu en février 2012

Antoine Tresse, directeur associé GirodMedical, site spécialisé dans la vente en ligne de matériel médical

Félix Nicolon, ancien gérant de Urban Garden

Des experts : 

Yoann Jutel, directeur associé  IN EXTENSO

Eric Gauvrit, chargé d’étude marchés professionnels BANQUE POPULAIRE

Une trentaines de futurs e-commerçants étaient présents pour échanger, écouter les conseils et les expériences de chacun.

“Pourquoi vous vous êtes dit j’y vais ? “

La vente en ligne n’était pas l’idée centrale du projet. La « Genèse » d’un bon projet va être avant tout le produit que l’on va proposer aux clients. Il faut donc s’interroger,  y’a t’il un marché pour ce que je veux vendre ? La vente en ligne n’est qu’un canal de distribution, il faut donc bien avoir étudier les débouchés de son produits.

 Aujourd’hui le web n’est plus l’El Dorado qu’il a put être il y a 10 ans – Antoine Tresse

L’idéal est de se démarquer en choisissant un marché de niche. Si son projet concerne un marché de masse, les coûts d’entrées seront importants, votre projet demandera des financements plus importants pour concurrencer les acteurs déjà présents.

La différence principale entre un site marchand et une boutique physique c’est le taux de conversion, c’est à dire le rapport entre le nombre de visiteurs et le volume d’achat : (E-commerce : 2% d’acte d’achat, Magasin physique : 50%) d’acte d’achat.
Le e-commerce permet de réaliser de plus grosses économies d’échelles quand il est bien utilisé.

Il est important de dimensionner son projet et de savoir quel objectif on va donner à son projet, quelle ambition ? Il ne faut pas oublier qu’entreprendre en e-commerce c’est aussi un projet de vie, une conviction profonde.

  Etablir un prévisionnel d’activité permet de fiabiliser – Eric Gauvrit

“Quelle relation avec son e-client ? “

Il peut être frustrant de ne pas voir le client ! Mais le e-commercçant dispose de moyens pour échanger et dialoguer avec son client : chat, téléphone et mail.
Il y a quelques années le client venait sur internet en grande partie pour le prix, l’achat pas cher. Depuis quelques années, le client devient exigeant, il veut le prix et le service. C’est un réel enjeux pour le e-commerçant.

Il faut aussi rester vigilant sur la multiplication des spécifités, répondre à toutes les demandes du client engendre un coût pour la société.

  Filtrer vos actions pour garder les intéractions à valeur ajoutée – Félix Nicolon

“Faut il aller à l’export ?”

Maitriser ses coûts d’implantation : il ne suffit pas de traduire son site pour réussir à l’étranger. Même sur internet il est nécessaire d’aborder les marché en fonction de leurs spécificités, on ne vend pas de la même manière sur le web français/allemands/australien…

Bien choisir son partenaire logistique – Sandra Bertin

” Faut il se lancer quand on a aucune compétence web ? “

Il est importance de maitriser les bases du langage et de la « programmation » internet. Pour cela, les blogs et les livres spécialisés vous aideront à mieux vous repérer. Il faut eviter de sous traiter quand on ne connaît pas ce qu’on sous traite. Le web comporte de nombreuses règles rédactionnelles, des bonnes pratiques que vous ne pourrez acquérir qu’en vous formant continuellement.

Le vrai point fort : une communauté d’e-commerçants très présente qui permet d’échanger et de partager de bonnes pratiques.

 Savoir se former pour mieux sous traiter – Félix Nicolon

Les 3 points des experts pour “Y Aller”

Prévoir son budget, ne pas surstocker, mesurer 80-20  
Sandra Bertin

Vérifier son marché (débouché), visibilité 2ans, veiller à sa trésorerie, réactualiser son BP
Antoine Tresse

Rationaliser, pragmatique et persévérer
Félix Nicolon

S’entourer, surveiller sa trésorerie, anticiper et garder une vision moyen terme
Yoann Jutel

Produit, conviction (pas rêveur), anticipation
Eric Gauvrit

Pour en savoir plus sur le sujet 

Les livres  :

Business Model Nouvel Génération 

Réussir e-commerce et vente à distance

Les Secrets d’innovation de Steve Jobs

Les articles   : 

Combien je peux gagner avec ma boutique en ligne ?
Prix d’un site ecommerce : pourquoi cela coûte forcément cher (pour réussir) ?
Les 8 indicateurs d’un site E-commerce performant 
E-commerçant quel statut choisir ? 

Les blogs :

– http://www.wizishop.com/blog/

– http://www.webjee.fr/le-blog-e-commerce

– http://www.ludovicpassamonti.com/

– http://www.capitaine-commerce.com/

-http://blog.lengow.com/

Bonus offert par webjee :

Une map de financement complète pour faciliter le financement de votre projet.

Ces articles peuvent vous intéresser

Posté le 9 septembre 2021
Créatives, audacieuses, visionnaires… les Femmes Entrepreneuses offrent un autre visage à l’économie locale et...
Lire l’article
Posté le 9 septembre 2021
Vous avez été nombreuses et nombreux à nous poser la question suivante : ”...
Lire l’article
Posté le 18 juin 2021
Rather “back in town” 💫 J’ai démarré mon odyssée dans le conseil sur Bruxelles...
Lire l’article